Mercredi, 27 Février, 2019 - 08:23

La grande majorité des Québécois n'ont pas entendu parler de l'accessibilité universelle dans les derniers mois, révèle un sondage Léger réalisé pour le compte de Formation AlterGo. Les résultats du sondage ont été dévoilés dans le cadre de l’événement GO – Pour un grand Montréal accessible, le 1er forum réunissant les acteurs de la grande région de Montréal concernés par l’accessibilité universelle dans le domaine du sport, du loisir et de la culture.

Ce sont plus précisément 73% des répondants qui ont indiqué ne pas avoir entendu parler de l’accessibilité universelle dans les derniers mois, alors que 12% ne s'en souvient pas ou ne sait pas.

« Les résultats nous démontrent que les Québécois ne connaissent pas le concept de l’accessibilité universelle, et ce, même si un Québécois sur 3 déclare avoir une limitation fonctionnelle. En sachant cela, nous avons maintenant une base de travail. L’événement d’aujourd’hui nous permet de réunir plus de 150 acteurs des différents milieux, de se rencontrer, de se concerter et de réfléchir collectivement à la création d’outils et de projets afin de construire ensemble une société plus inclusive » souligne Elsa Lavigne, directrice générale d’AlterGo.

De plus, près de la moitié des répondants (46%) ont affirmé ne pas savoir qui était visé par l’accessibilité universelle. Plus d’une personne sur cinq (22%) associent également l’accessibilité universelle aux personnes ayant peu de moyens financiers.
 

Un travail de sensibilisation

Un autre grand constat que ce sondage a permis de tirer est que les Québécois croient qu’il est préférable de développer des activités sportives, de loisirs et culturelles adaptées qui sont réservées uniquement pour les personnes ayant des limitations fonctionnelles (53%) plutôt que de les inclure dans les activités régulières (38%).
« Ces résultats démontrent qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour changer les mentalités. Si on veut une société accessible pour tous, il faut que tout le monde mette la main à la pâte. Mais ce qu’on constate avec ce sondage, c’est que la majorité des citoyens ne se sentent pas concernés par l’accessibilité universelle » affirme Sophie Lanctôt, directrice générale de Société Logique et une des panélistes
du GO – Pour un grand Montréal accessible.

Même si une forte majorité de répondants disent ne pas avoir entendu parler d’accessibilité universelle, bon nombre de Québécois ont probablement vu ou entendu parler d’exemples de cette notion, selon les panélistes. « Ça ne veut pas dire que les gens ne sont pas familiers avec les valeurs qui sont portées par le concept. Ce n’est pas parce que les gens ne savent pas ce qu’est l’accessibilité universelle qu’ils n’ont pas des valeurs d’inclusion ou qu’ils n’ont pas entendu parler de projets de collaboration qui incluaient des personnes sourdes ou handicapées. Ils n’ont tout simplement pas fait le lien entre les initiatives qu’ils ont vu dans leur quotidien et le concept d’accessibilité universelle » note Véronique Leduc, professeure à l’UQAM et panéliste de l’événement.

Le sondage a été développé par Formation AlterGo et financé par la Fondation du Grand Montréal dans le but de mesurer la notoriété et la perception de l’accessibilité universelle auprès des Québécois de façon bisannuelle pour voir l’évolution de celles-ci. Pour atteindre cet objectif, un sondage web a été réalisé du 18 au 21 février 2019 auprès de 1 009 Québécois, âgés de 18 ans ou plus. La marge d’erreur maximale pour cet échantillon de répondants est de ± 3,09% et ce, 19 fois sur 20.

Cliquez ici pour consulter les faits saillants.

Cliquez ici pour accéder au rapport complet.
 

À propos de l’accessibilité universelle

​L’accessibilité universelle est le concept qui permet la participation et l’inclusion sociale des personnes ayant une limitation fonctionnelle. L’accessibilité universelle permet à toute personne, quelles que soient ses capacités, l’utilisation identique ou similaire, autonome et simultanée des services offerts à l’ensemble de la population. Que ce soit pour se déplacer en fauteuil roulant ou avec une canne blanche, écouter un film avec audiodescription, lire un courriel, jouer au hockey ou se rendre au travail, l’accessibilité universelle cherche à éliminer les obstacles qui se présentent à tous et elle bénéficie à tout le monde, incluant les travailleurs ou les jeunes familles qui se déplacent avec une poussette.

À propos d’AlterGo

AlterGo est un organisme rassembleur et un moteur d’innovation sociale ayant comme préoccupation l'accessibilité universelle. Il regroupe plus de 130 organismes membres qui se soucient de l’accès au sport, au loisir et à la culture pour les personnes ayant une limitation fonctionnelle sur l’île de Montréal. Avec Défi sportif AlterGo et Formation AlterGo, il mobilise les organisations, les élus et le grand public afin de favoriser l’inclusion sociale partout au Québec.