Lundi, 28 Octobre, 2019 - 11:03

De plus en plus de stations de métro sont universellement accessibles à la Société de transport de Montréal (STM). À ce jour, on en compte quinze, alors que des chantiers d’installation d’ascenseurs sont en cours dans 9 autres stations.

Or, l’accessibilité universelle, ça débute dès l’installation des chantiers. C’est en tout cas une initiative que la STM est en train de développer et qui va bon train.

Consciente que des chantiers pouvaient rendre certaines stations inaccessibles à une partie de sa clientèle, la STM s’est penchée sur les besoins de ces clients en termes de cheminement dans de tels environnements. En effet, d’une passerelle temporaire en passant par un échafaudage, plusieurs éléments d’un chantier peuvent se transformer en véritables obstacles pour certains clients.

Pour y remédier, la STM a d’abord ciblé les besoins de quatre groupes clés de clients* ayant des limitations. L’entreprise est ensuite allée à la rencontre de ses employés qui pouvaient apporter les solutions. Ingénieurs, techniciens, surveillants de chantiers, etc., tous se sont impliqués en apportant leur expertise. Un Guide de critères en accessibilité universelle à respecter aux abords des chantiers en a résulté. Par exemple, les peintres peignent des barricades en jaune (autrefois bleues) pour les rendre plus facilement détectables visuellement.

Depuis, les partenaires de la STM provenant du milieu associatif constatent déjà une grande amélioration sur la plupart des chantiers, où les bonnes pratiques sont mises en application. L’expérience de cheminement de tous ses clients en station se déroule ainsi de meilleure façon, même pendant un chantier.

À titre d’exemple, un important chantier entoure la station Viau, comme démontré sur la photo. Il fallait y fabriquer une longue passerelle temporaire. Pour la rendre accessible universellement, on l’a balisé par des contreplaqués qui partent du sol pour qu’ils soient détectables avec une canne blanche. La pente de la passerelle est peu abrupte, et on y a installé, entre autres choses, des garde-corps et des mains courantes.

*Les clients en fauteuil roulant, ceux qui utilisent une aide à la mobilité autre qu’un fauteuil, les personnes aveugles et celles avec une vision partielle.