Mardi, 23 Juin, 2020 - 15:09

Dans les dernières semaines, AlterGo a fait entendre ses préoccupations au sujet des camps de jour. Depuis l'annonce par le gouvernement de la tenue de ces activités cet été, ce dossier a demandé énormément d'énergie à tous les acteurs impliqués dans leur planification. Cependant, même s'ils représentent des services importants, les camps de jours ne sont pas les seules activités de loisir qui bénéficient aux personnes ayant une limitation fonctionnelle! C’est pourquoi nous tenons à souligner l’importance d’offrir des activités de sport, de loisir et de culture pour tous cet été. Nous invitons ainsi tous les acteurs du loisir à rendre leurs activités le plus accessibles possible. Les municipalités et autres gouvernements sont appelés à être vigilants quant à leurs aménagements et installations temporaires, qui doivent favoriser la distanciation physique, en particulier dans les parcs et installations culturelles et récréatives.

Les personnes ayant une limitation fonctionnelle et leurs familles sont confinées depuis le début de la pandémie. Ce confinement a un impact important sur leur santé physique et mentale. Dans certains cas, ce confinement a un impact majeur sur leur déconditionnement physique, la perte de certains acquis et fait également naître des enjeux psychosociaux importants. Alors que la plupart des services de soutien sont limités ou annulés, les proches sont laissés seuls responsables d'accompagner les personnes dans leurs activités quotidiennes. Il est tout à fait compréhensible que leur santé mentale en soit affectée.

Le loisir est un instrument puissant pour lutter contre la déprime et l’exclusion sociale. Il favorise l’estime de soi et l’autonomie, aide à développer un sentiment d’appartenance, favorise la motivation, réduit les facteurs de risque de maladie, réduit le stress et permet de socialiser. Le loisir est notamment, pour les jeunes, un facteur prédictif de la réussite scolaire. Les opportunités de pratiquer des activités de loisir, aussi minces soient-elles, sont donc plus importantes que jamais.

Heureusement, les camps de jour ont débuté le 22 juin. Mais, en raison des directives de santé publique et autres contraintes liées au contexte de pandémie, les places sont plus limitées qu’à l’habitude. Le manque de personnel et de locaux, entre autres, fait en sorte que les camps de jour peuvent accueillir moins d’enfants. Il devient donc encore plus important de continuer à offrir des activités de loisir différentes pour rejoindre ces jeunes et leurs familles.

Nous encourageons donc les organismes à faire preuve de créativité et à innover: si vous êtes en mesure d’offrir des activités adaptées de sport, de loisir ou de culture cet été, faites-le! Oubliez les cadres établis, les programmations annuelles ou saisonnières, lancez-vous et favorisez la participation de tous!

Le plein air est notamment une piste d’action intéressante. Malgré les enjeux identifiés en matière d’accessibilité universelle, les aménagements tels que les voies actives et sécuritaires ainsi que la piétonnisation de certaines artères commerciales sont autant d’occasions d’aller jouer dehors et de s’approprier l’espace public. De plus, de nombreuses installations récréatives et culturelles sont maintenant ouvertes. Que ce soit seulement pour un après-midi à la piscine, pour un atelier de peinture ou pour une matinée au musée, organiser cette sortie permettra aux gens de se retrouver, de briser l’isolement et de s’amuser. Ces activités permettront également aux familles d’avoir un peu de répit.

Si vous éprouvez des doutes ou avez des questions à poser par rapport à l’accompagnement en loisir, n’hésitez pas à entrer en contact avec un membre de l’équipe d’AlterGo. Nous ferons notre possible pour vous appuyer au mieux en ces temps exceptionnels.

Nous le répétons, pour les personnes ayant une limitation fonctionnelle et leurs proches, le loisir n’est pas une simple activité ludique. C’est un service essentiel. Chaque geste compte et tous ensemble, nous avons le pouvoir de faire une énorme différence dans la vie des gens. Plus que jamais, c’est notre devoir de le faire!

Elsa Lavigne
Directrice générale, AlterGo