Mardi, 21 Février, 2017 - 08:13

Qu’obtient-on en regroupant 200 acteurs industriels, scientifiques, académiques et gouvernementaux de l’industrie des technologies médicales? Assurément un foisonnement d’idées qui sortent de l’imaginaire habituel. C’est le pari qu’a fait MEDTEQ lors de la 3e édition de son forum ayant pour thème « technologies du futur, santé de demain ». 

Le tout est plus grand que la somme de ses parties

« Un des objectifs du Forum est de faire naitre des projets collaboratifs de recherche et d’innovation, structurants et mobilisateurs, qui auront des retombées économiques et scientifiques au Québec et au Canada », explique Noémie Leclerc, coordonnatrice administration et communication pour MEDTEQ.

Pleins feux sur le sport et la réadaptation

Monique Lefebvre, directrice générale d’AlterGo, participait à la table ronde « Malade du sport ». Les participants ont été émus en visionnant la vidéo du Défi Sportif AlterGo, qui fait rêver d’une société où l’accessibilité universelle serait devenue un réflexe.

Selon Noémie Leclerc, la participation d’AlterGo va de pair avec l’orientation du Consoritum : « nous avons identifié la médecine sportive, la performance humaine et la réadaptation comme des grands axes porteurs pour l’industrie des technologies médicales du Québec. La participation d’AlterGo s’inscrit dans la continuation des efforts de MEDTEQ pour faire grandir ce secteur. L’équipe MEDTEQ est très optimiste quant à la suite de ce partenariat et les innovations qui en naitront. »

Diane Côté, présidente-directrice générale de MEDTEQ, a d’ailleurs joint le conseil d’administration d’AlterGo en 2016. Comme quoi les liens se tissent dans une perspective de collaboration à long terme!

À propos de MEDTEQ
Le Consortium de recherche et d’innovation en technologies médicales du Québec, MEDTEQ, a pour mission d’accélérer le développement de technologies innovantes au service des cliniciens et des patients. Il vise aussi leur validation et leur intégration dans le réseau de la santé et leur rayonnement en réunissant les compétences complémentaires de partenaires industriels et institutionnels autour de celles du réseau de la santé.