Jeudi, 29 Novembre, 2018 - 14:37

Le 22 novembre dernier, l’Association des sports pour aveugles du Montréal Métropolitain (ASAMM) a reçu le Prix Développement Raymond Bachand. L’Association s’est distinguée par les activités variées et le soutien indéfectible offerts à ses 120 membres ayant une limitation fonctionnelle. En fait, elle est la seule organisation à offrir une gamme complète d’activités sportives et de plein air s’adressant spécifiquement aux adultes (18 ans et plus) ayant une déficience visuelle à Montréal.

Le prix, créé en l’honneur de M. Raymond Bachand, ancien président d’honneur du Défi sportif AlterGo, vise à reconnaître un organisme qui a démontré un engagement constant et une détermination assidue à rendre accessible le loisir aux personnes ayant une limitation fonctionnelle sur l’île de Montréal. Cette année, le prix était accompagné d’une bourse de 1 600 $. Il est désormais remis tous les deux ans, en alternance avec le Prix Innovation Guy Langlois.

Un défi relevé
 

« C’est assez  émotif, je ne m’attendais pas à ça ! », réagit Madame Jocelyne Richard, présidente de l’organisme, au sortir de la cérémonie de remise de prix. « Cette récompense souligne le défi que nous relevons quotidiennement pour mettre des activités sur pied avec l’ensemble des bénévoles que nous avons formés pour les différentes activités qui existent dans notre association », poursuit-elle.

Un apport significatif pour le loisir des personnes ayant une limitation fonctionnelle
 

Les membres de l’ASAMM disposent d’un large éventail d’activités pour maintenir une bonne forme physique. Forte d’une équipe d’environ 300 bénévoles formés rigoureusement pour l’accompagnement et de fructueux partenariats, l’Association contribue à améliorer les conditions de vie de sa clientèle.

À juste titre, elle s’est dotée d’une politique d’aide financière destinée à aider les membres à faible revenu. De plus, par le biais du programme PALIM, elle se donne pour mission de favoriser la pleine participation des personnes ayant une limitation fonctionnelle à diverses activités sportives.   

« C’est tout le travail de nos bénévoles et de nos administrateurs qui fait en sorte que notre organisme demeure dynamique. D’une année à l’autre, on cherche des différentes façons de rendre des activités accessibles comme le cecifoot, qui est une nouvelle activité pour nous cette année », explique la présidente.

À propos de l’ASAMM
 

Fondée en 1983, l’ASAMM a pour mission principale de permettre aux  personnes ayant une déficience visuelle de pratiquer une vaste gamme d’activités sportives dans un environnement sécuritaire grâce à la participation de bénévoles. Desservant une clientèle de 18 ans et plus, l’organisme offre des activités allant de l’aquaspinning au vélo tandem en passant par le cecifoot. De plus, par le biais de nombreux partenariats, il concourt à améliorer les conditions de vie de ses membres, afin de briser l’isolement, favoriser l’entraide et promouvoir une bonne forme physique pour les personnes ayant une déficience visuelle.