Mercredi, 20 Septembre, 2017 - 12:29

Le 16 septembre dernier, c’était la fête autour de l’édifice du 525, rue Dominion à Montréal, là où se trouvent les bureaux d’AlterGo. L’édifice a revêtu ses plus beaux atours afin de célébrer son changement de nom en celui de Centre Oliver-Jones.
 

L’édifice est situé au cœur de la Petite-Bourgogne, quartier où est né Oliver Jones. Pianiste de formation classique, M. Jones s’est également acquis une solide réputation dans le monde du jazz. Pendant plusieurs années, il a d’ailleurs été un des artistes phares du Festival de jazz de Montréal. Il est aussi un citoyen très engagé dans sa communauté.
 

Plusieurs centaines de Montréalaises et Montréalais, incluant M. Denis Coderre, maire de Montréal et M. Benoit Dorais, maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, se sont déplacés pour le saluer et lui rendre hommage. Un événement où la musique était à l’honneur! Le spectacle, organisé en collaboration avec l'Association des jeunes de la Petite-Bourgogne, était animé par Kim Richardson et Charles Biddle Jr. Oliver Jones était présent alors que sur scène ont défilé les artistes Ranee Lee, Daniel Clarke Bouchard et le Montreal Jubilation Gospel Choir sous la direction de Trévor Payne.

 

 

Un édifice à caractère communautaire
Enfant prodige de la musique, Oliver Jones s’est dit touché par la participation de l’Association des jeunes de la Petite-Bourgogne à l’organisation de l’événement. Son message le plus important à l’égard de ces jeunes : croyez en vos rêves, peu importe l’environnement, peu importe les obstacles.

L’écho de ce message atteint les organismes communautaires dont le lieu de résidence est le Centre Oliver-Jones. En effet, plusieurs de ces organismes offrent des programmes et services qui invitent les personnes ayant une limitation fonctionnelle à constamment se dépasser. Universellement accessible, outre AlterGo, l’édifice abrite des organismes offrant des activités pour les jeunes, mais également l'Âge d'or le Grillon et le Centre d'intégration à la vie active (CIVA).

Un panneau commémorant la carrière d’Oliver Jones accueille les visiteurs dans le hall d’entrée.



Un édifice riche en histoire
Construit dans les années 1920, le 525 Dominion fait aujourd’hui partie du patrimoine urbain de Montréal. À l’origine, il abritait les bureaux montréalais de la Steel Company of Canada, mieux connue sous le nom de la Stelco. En 2006, l’édifice prenait le nom de Centre social Sainte-Cunégonde, municipalité devenue le quartier Petite-Bourgogne à la suite de sa fusion avec Montréal en 1906.