Mardi, 12 Juin, 2018 - 16:39

AlterGo et plusieurs organismes membres ont pris part à l’événement Différents, comme tout le monde le 7 juin dernier aux Jardins Gamelin à Montréal. L’événement se tenait à l’occasion de la Semaine québécoise des personnes handicapées.

Organisé par Sans oublier le sourire (SOS) pour une 12e année, Différents, comme tout le monde rassemblait des classes du primaire, du secondaire, des gens d’affaires, des professeurs, des étudiants de l’UQAM, des groupes communautaires du quartier, des organismes en déficience physique, intellectuelle et des passants.

Avec son événement, Sans oublier le sourire souhaite mettre l’emphase sur le positif qu’apporte la différence et contribuer à améliorer l’accessibilité, ainsi que le rôle social des personnes marginalisées ayant ou non un handicap.

« C’est petit à petit, une classe, un groupe, une personne à la fois, que les perceptions changent. Il faut se laisser surprendre et laisser la chance à des talents, des passions de naître là où on ne s’y attendait pas. C’est le regard qu’on porte qui fait changer les choses », explique Gabriel Guindon Bergeron, intervenant à SOS et responsable de la logistique du projet.

AlterGo était de l’événement afin de présenter ses services, mais aussi les services accessibles offerts par le réseau des bibliothèques de la Ville de Montréal. « Nous avons été éblouies par les performances musicales et scéniques, ainsi que l’ambiance festive », commente Pascale Monty, conseillère en accessibilité universelle en loisirs.

L’organisation Au Nom de la Danse-Québec est l’une de celles ayant offert une prestation. Chez elle, la danse est utilisée pour favoriser l'inclusion et célébrer les corps différents. « On a voulu participer à ce bel événement rassembleur, d’abord parce que le thème de cette année était la danse, ensuite parce que Différents comme tout le monde est un événement phare pour les gens qui vivent avec un handicap et les organismes qui gravitent dans ce milieu », mentionne la kinésiologue Marie-Joanie Raymond.

La Gang à Rambrou a elle aussi chauffé la scène. « Cet événement festif est un moment des plus heureux dans la vie de nos participants. Il leur donne l'occasion de s'exprimer et de partager leurs multiples talents. Longue vie à l’événement », exprime la directrice Suzanne Beaulieu.

Pour Autisme Montréal, le rassemblement aux Jardins Gamelin est incontournable. « C’est un moment qui nous permet de sensibiliser la communauté aux différentes réalités des personnes ayant une limitation fonctionnelle », souligne l’intervenante communautaire Marie-Claude Barbier.

Du côté de Compagnons Montréal, l’évènement représente une occasion de favoriser les relations sociales et culturelles des usagers, de s’engager dans un projet, ainsi que de contribuer à faire connaître et améliorer la perception de la déficience intellectuelle. « L'intégration des personnes dans ces démarches artistiques et culturelles est une préoccupation importante qui favorise le potentiel créateur et les échanges sociaux. Il est un excellent outil de promotion pour le secteur des personnes handicapées, à l'image des valeurs soutenues par Compagnons Montréal », justifie Dorian Keller, responsable communication.

Sur la photo : Un jongleur de diabolo et d'autres performeurs déguisés posent pour une photo durant l'événement festif « Différents comme tout le monde » le 7 juin 2018 sur la Place Émilie-Gamelin à Montréal.