Vendredi, 27 Mars, 2020 - 14:11

 

Le 27 mars 1975 marquait la création de l’Association régionale pour le loisir des personnes handicapées, connue aujourd’hui sous le nom d’AlterGo. AlterGo s’est forgé, au fil des ans, une solide réputation grâce à sa capacité de mobiliser le milieu des personnes handicapées, les partenaires et les décideurs politiques, dans l’objectif de vivre dans une société plus inclusive, où les personnes ayant une limitation fonctionnelle sont reconnues comme des citoyens à part entière. Retraçons quelques faits saillants de l’histoire de l’organisme.
 

1978 – la Table de concertation pour le loisir des personnes handicapées de Montréal

En 1978, un premier grand pas vers une société plus inclusive a été effectué avec la mise sur pied de la Table de concertation pour le loisir des personnes handicapées de Montréal, qui regroupe des représentants de la Ville de Montréal et des organismes de loisir de personnes handicapées. À cette période, AlterGo agissait à titre de coprésident de la Table avec la Ville de Montréal. Cette Table a pour objectif d’abolir les obstacles à la pratique du loisir, afin que les services et les activités soient universellement accessibles aux personnes ayant une limitation fonctionnelle.
 

1982 – L’audience publique « Le loisir de vous écouter »

AlterGo organise, à l’Hôtel de Ville de Montréal, une audience publique afin de connaître les préoccupations de ses membres. Cette initiative permet à AlterGo d’orienter ses stratégies en fonction des besoins et de poser des actions en lien avec les commentaires des organismes. Au terme de l’audience, un point majeur émerge : la nécessité de former le personnel des organismes. Cela a donné naissance, quelques années plus tard, à Formation AlterGo.
 

1984 – Le Défi sportif AlterGo

En 1984, Monique Lefebvre a une brillante idée : celle de créer un événement pour mettre de l’avant les capacités et talents des personnes ayant une limitation fonctionnelle. C’est ainsi qu’est né le Défi sportif AlterGo, qui se nommait alors le Défi sportif des athlètes handicapés. À sa première édition, l’événement regroupait 720 athlètes. En 2019, plus de 8 000 athlètes du Québec et du monde entier, de tous les types de déficiences, ont participé aux diverses compétitions. Le Défi sportif AlterGo est maintenant reconnu sur la scène internationale du sport adapté. Les fédérations qui lui confient leurs compétitions savent qu’elles auront droit à des standards de qualité, autant au niveau de la compétition que du service à la clientèle, grâce à une équipe talentueuse et des bénévoles exceptionnels!
 

Formation AlterGo

Depuis maintenant plus de 30 ans, Formation AlterGo offre des activités de formation et de sensibilisation afin d’améliorer l’inclusion des personnes ayant une limitation fonctionnelle et les services qui leur sont offerts. L’organisme qui, au départ, était connu sous le nom d’Handidactis, se distingue entre autres par ses formateurs pertinents, qui ont eux-mêmes une limitation fonctionnelle. Aujourd’hui, Formation AlterGo est reconnu pour la qualité de ses contenus et de ses formateurs, ce qui permet de changer les perceptions ainsi que les pratiques pour favoriser l’inclusion.
 

Les Journées des partenaires et de la réadaptation

AlterGo organise les premières Journées des partenaires et de la réadaptation, visant à rassembler les partenaires et le personnel des centres de réadaptation afin d’échanger sur les bons coups du milieu et d’évaluer la situation dans les régions.
 

1999 – Changement de nom

En octobre 1999, l’Association régionale pour le loisir des personnes handicapées devient AlterGo : un nom plus court, inspiré des valeurs qui guident l’organisme et comprenant le suffixe Go, qui suggère le dynamisme.
 

2004 – Comité des partenaires en AU

En 2004, AlterGo commence à siéger sur le Comité des partenaires en accessibilité universelle de la Ville de Montréal. 
 

2011 – Choisir de Gagner

Grâce au soutien financier de Québec en Forme, Défi sportif AlterGo lance le programme Choisir de Gagner, qui vise le développement des saines habitudes de vie chez les jeunes ayant une limitation fonctionnelle. Ce programme permet d’augmenter le nombre d’opportunités d’être actif, et ce, dans toutes les régions du Québec, en offrant, par exemple, des activités d’initiations aux sports adaptés, des webinaires ainsi que des séminaires et formations.
 

2011 – Mission Partenariat et Politique municipale d’accessibilité universelle

En novembre 2011, AlterGo à titre de représentant d’une délégation d’une quarantaine d’organismes spécialisés, a déposé à la Ville un portrait de l’offre de service intitulé Mission Partenariat. Cette délégation a interpellé la Ville et ses arrondissements en leur demandant d’assurer le même soutien aux organismes PANAM qu’aux organismes de loisir locaux.

Au même moment, le conseil municipal a adopté à l'unanimité le règlement modifiant la Charte montréalaise, notamment l’article 21 qui confirme le droit au loisir, à l’activité physique et au sport pour tous les Montréalais. La Ville a également adopté, en juin 2011, sa Politique municipale d’accessibilité universelle, confirmant sa volonté de faire de Montréal une ville universellement accessible.
 

2012 – Politique de reconnaissance des organismes PANAM

En 2012, la Ville a participé à l’élaboration d’une première Politique de reconnaissance des organismes PANAM. Cette initiative a été réalisée en collaboration avec un groupe issu de la Table de concertation pour le loisir des personnes handicapées de Montréal, coordonnée par AlterGo.
 

2014 – Le Programme d’accompagnement en loisir de l’île de Montréal (PALÎM)

Dès l’implantation du Programme d’accompagnement en loisir, initié en 1997 par le gouvernement du Québec, AlterGo agit en tant que coordonnateur du programme sur l’île de Montréal. En 2014, les partenaires montréalais ont décidé d’harmoniser le Programme d’assistance financière au loisir des personnes handicapées et le Programme municipal d’accompagnement en loisir. Le fruit de cette concertation est le PALÎM. Le PALÎM vise à favoriser l’accessibilité du loisir aux personnes ayant une limitation fonctionnelle pour augmenter leur participation à des activités de loisir et de sport, en aidant à financer le salaire d’accompagnateurs lors d’une activité. Puis, en 2016, la Ville de Montréal, soucieuse d’améliorer l’accès aux loisirs, a accordé un budget pour un projet pilote. Ce projet a pour but d’assurer une réponse adéquate aux besoins d’accompagnement dans le cadre de camps de jour estivaux pour l’ensemble des jeunes ayant des limitations fonctionnelles sévères.

Ce programme est rendu possible grâce au soutien financier du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) et de la Ville de Montréal.
 

2017 – Schéma de transformation sociale

En 2017, AlterGo innove en élaborant un schéma de transformation sociale dont l’objectif ultime est que l’accessibilité universelle soit. Pour y arriver, il faut travailler de façon collective auprès des élus, du grand public et des organisations afin de faire connaître et comprendre l’accessibilité universelle, pour que les différents publics puissent y contribuer et la porter – en devenir des ambassadeurs. L’impact collectif de cette démarche vise à ce que la disponibilité, la qualité et la diversité des activités de sport, de loisir et de culture soient les mêmes pour les personnes ayant une limitation fonctionnelle que pour la population dans son ensemble